Menu
Ambassade de Cuba au Guinea Conakry
(Ambassadeur en Guinée non résident en Côte d’Ivoire)
Article Details
MESSAGE SUR LE BLOCUS DE L'ASSOCIATION D'AMITIE GUINEE-CUBA

 Mais attention, l’arbre ne doit pas cacher la forêt. L’essentiel du chemin a parcourir reste encore long : manquant la levée du blocus économique, commercial et financier qui a touché une grande partie du peuple cubain l'empêchant d'avoir un développement économique normal comme tous les autres pays socialistes ou non. En effet, les États-Unis ont des relations économiques normales avec République populaire de Chine, la République démocratique du Vietnam. Donc, avec Cuba aussi, un voisin territorial très proche des États-Unis, il peut y avoir une politique de la norme de coopération qu'ils ont beaucoup à gagner dans une coexistence de bon voisinage.

Pour atteindre cet objectif, nous devons normaliser les relations entre les deux pays. La levée du blocus est nécessaire et indispensable pour que cet objectif soit une réalité.

Le président Obama a des difficultés avec  parlement de son pays en ce qui concerne le blocus. Cependant, la politique d’un pas vers  l'avant et deux pas en arrière ne fera pas avancer les relations entre les deux pays.

Le blocus économique appliqué contre Cuba a cruellement bouleversé la conscience humaine et exige que les organisations régionales et sous régionales des Amériques, en Afrique et en Europe pour s'y opposent et le dénoncent comme un acte de génocide.

Ceux qui ont le pied sur le levier dans les institutions financières et commerciales à mettre en œuvre le blocus contre Cuba, en particulier la loi sur le commerce avec l'ennemi (1917) doit comprendre que ce qui commence doit terminer un jour. Si la justice l'emporte sur l'injustice, c’est parce qu’elle est  la recherche du bâton  approprié pour fouetter a jamais l’injustice.

Déjà la  communauté internationale à l'ONU, par le biais des résolutions ont réaffirmé vingt-quatre (24) fois successivement le droit incontestable du peuple cubain au développement intégral pour mettre fin au blocus économique, commercial et financier.

Même les partis politiques, les ONG de l'Amérique, l'Afrique, l'Asie et l'Europe, et les chefs des confessions religieuses ont demandé de mettre fin à cette violation massive des droits du peuple de Cuba pour le développement intégral.

En 1990, nous avons assisté à un fait bouleversant  dans la province de Granma, au début de ce que les Cubains appelaient  «période spéciale»; lorsque les anciens pays socialistes d'Europe de l'Est qui commercialisaient avec  Cuba sur la base du troc, ont exigé l'île après l'effondrement du camp socialiste que cet échange se fasse en dollars américains.

Nous avons vu des paysans à cette époque presser le citron dans l'eau pour laver leurs vêtements.

En concluant notre demande, nous sommes convaincus que le peuple cubain, courageux et déterminé, héritier de patriotisme de José Martí et Antonio Maceo, qui a combattu l'invasion de la baie des cochons, a fourni totale solidarité dans les luttes pour l'indépendance des peuples.

Le peuple de Cuba a été exclu de la communauté latino-américaine il y a 54 ans à Punta del Este, en imposant une rupture collective des relations diplomatiques avec l'Amérique latine, à l'exception du Mexique.

 Cuba aujourd'hui a fièrement servi médiateur efficace pour mettre fin à une guerre de plus d'un demi-siècle entre les différents FARC et le gouvernement colombien. Cet indomptable peuple cubain enduré le mal indicible qui a imposé le blocus économique, commercial et financier injuste des États-Unis.

Vive l'amitié et de solidarité existant indestructible forgée dans les luttes du peuple de Guinée et Cuba.

Le  President d'Honneur  de l'Asociation

 

 

El Embajador Elhadj Bangaly DABO

Return
5 Héroes