Menu
Mission permanente de Cuba à Genève
Tourisme

Le tourisme à Cuba ne se limite pas seulement à la découverte de magnifiques paysages, de très belles plages, d’une histoire et d’une culture. Il existe aussi un tourisme spécialisé qui couvre la pêche, la plongée, la chasse et l’écotourisme. On peut se rendre à Cuba à l’occasion d’un des nombreux congrès scientifiques ou cours spécialisés qui s’y déroulent mais aussi, et surtout, pour connaître ses habitants.

D’après les estimations officielles, on suppose que plus de mille navires ont été envoyés par le fond près des côtes cubaines entre le XVIe et le XVIIe siècles, suite aux attaques de corsaires ou de pirates ou aux tempêtes tropicales qui chaque année frappent les îles des Caraïbes. Le Nuestra Señora del Rosario, qui a coulé à pic au nord de Pinar del Río, en 1590, avec toutes ses richesses à bord, a été découvert depuis. Ce cimetière naval, qui n’a pas été entièrement exploré, et moins encore soumis à des fouilles archéologiques, est considéré comme une zone vierge et protégée. 

Il est possible de faire de la plongée sous-marine dans 25 centres de plongée, dont plusieurs de niveau international, en bénéficiant de la sécurité qu’offrent les moniteurs spécialisés. Parmi les centres les plus fréquentés, figurent les six qui offrent leurs services sur la plage de Varadero, avec à leur tête le Club international Barracuda où l’on peut faire de la plongée classique, de la plongée en eaux profondes et de la plongée en utilisant du nitrox (de l’oxygène enrichi avec du nitrogène).

La pêche est une autre attraction touristique dans la mesure où la mer qui nous entoure est une sorte d’aquarium gigantesque et qu’il existe de nombreux lacs et bassins riches en perches. La zone nord du littoral havanais est reconnue comme étant l’une des meilleures pour la pêche du marlin bleu, du voilier de l’Atlantique et du marlin blanc, en plus de la dorade tropicale, du barracuda, de la bonite et du thon. Le Tournoi international de pêche au marlin Ernest Hemingway et le Tournoi international de pêche au marlin bleu à la marina Hemingway, à La Havane, sont organisés tous les ans.   

La chasse offre de grandes perspectives. Du fait de sa position géographique, Cuba est traversée par les voies qu’empruntent les oiseaux migrateurs lorsqu’ils vont au Sud et lorsqu’ils remontent vers le Nord. Il est possible de chasser le canard siffleur, le pilet des Bahamas, l’érismature rousse et les oiseaux migrateurs. Il existe des terrains de chasse à Pinar del Río, La Havane, Villa Clara, Sancti Spíritus, Ciego de Ávila, Camagüey, Holguín, Granma et Santiago de Cuba.

L’écotourisme est une nouvelle façon de voyager en restant en contact étroit avec la nature, en profitant de celle-ci tout en contribuant à sa conservation. Il est pratiqué dans la zone ouest du pays : à la Sierra del Rosario (déclarée réserve de la biosphère), à Soroa, au Valle de Vinales et au Parc national de La Güira ; dans la zone centrale : au Parc national de la Ciénaga de Zapata et à Cienfuegos/Topes de Collantes/Trinidad ; et dans la zone orientale : à Guantánamo/Caimanera, à Granma, au Grand parc national Sierra Maestra et au Parc national Desembarco del Granma.

5 Héroes